59 jours: à la recherche d’idées inusitées pour économiser

Chaque fois que je vois dans mon fil de lecture un article de type: « 10 idées pour économiser », je l’ouvre un peu naïvement avec l’espoir d’y découvrir une idée nouvelle, à laquelle je n’avais pas pensé. Mais généralement, on y retrouve les mêmes banalités qui sont probablement déjà évidentes pour nous tous: planifier ses déplacements, éviter le café du matin au Starbucks, baisser le chauffage l’hiver, se débrancher du câble, faire ses lunchs, etc.

Alors je me suis dit: partons à la recherche d’idées qu’on entend moins souvent et voyons si parmi mes (quelques) lecteurs il y a d’autres idées qui émergent! 

Envisager des pneus « Toutes conditions ». Si votre conduite est surtout citadine et que votre kilométrage est faible comme moi, vous trouvez peut-être dommage de devoir posséder deux ensembles de pneus et surtout, effectuer le relativement coûteux changement deux fois par année. Depuis quelques années, l’offre d’une nouvelle catégorie de pneus, des pneus « toutes conditions » (all-weather) ont commencé à faire leur apparition. Ayant le logo hivernal, ils rencontrent les exigences légales pour rouler pendant l’hiver au Québec et seraient également adéquats pour la conduite estivale. Je vais sérieusement considérer cette option, mes huit pneus étant bientôt dû pour un changement. Étant donné que la sécurité est importante, j’achèterais ici ce qu’il y a de meilleur, du Nokian ou du Michelin, par exemple. Les économies potentielles annuelles sont intéressantes surtout si on est capables de faire soi-même une rotation de pneus occasionnelle.

Fabriquer sa bière. Dans le domaine alimentaire, il est souvent difficile de réaliser des économies en faisant les choses soi-même. Faire son pain, son yaourt ou même son fromage, c’est amusant, mais ça ne fera pas une très grosse différence sur votre facture mensuelle. Par contre, si vous êtes comme moi amateurs de bière et que le défi vous séduit, faire sa bière peu s’avérer pas mal économique. Une fois le coût de l’équipement de base amorti (on trouve facilement sur Kijiji tout ce qu’il faut pour 50$ ou moins), chaque bouteille peut revenir à aussi peu que 0.20$ tout en étant meilleure au goût qu’une bière du commerce. Vous ne battrez peut-être pas les meilleures micro-brasseries, mais vous pourrez certainement faire mieux que la majorité des marques populaires. En plus, ce sera écologique: peu de transport et moins d’eau gaspillée.

Faire tous ses achats sur une carte de crédit récompense en argent. Je n’ai aucune carte de fidélité, SAUF ma carte de crédit. Les commerces qui offrent des cartes de fidélité vous chargent généralement trop cher pour leurs produits: leur marge est tellement élevée qu’ils peuvent se permettre des récompenses pour vous garder comme client. Mais de toute façon, je déteste traîner des cartes, cumuler des points, faire le processus d’échange. Par contre, ça vaut la peine de faire des recherches pour trouver la meilleure carte de crédit qui offre des récompenses, parce que la carte de crédit, je peux l’utiliser PARTOUT. Si vous voyagez, celles qui offrent des points de type Aeroplan peuvent être profitables, mais sinon, j’aime l’argent sonnant et trébuchant. Visez au moins du 1% sur tous les achats pour une carte sans frais annuels. Mine de rien, si vous mettez 1000$ par mois sur cette carte, vous recevrez une ristourne annuelle de 100$. Certaines offrent mieux, par exemple du 2% pour certaines catégories d’achat.

Minimiser ses frais de gestions sur placements. J’insiste 🙂 Et vos frais de conversion en argent américain aussi. Coût annuel des frais de gestion sur un portefeuille de 500,000$ si on utilise des fonds mutuels? En moyenne plus de 10,000$ par an! C’est ce que ça me coûterait probablement si j’investissais dans des fonds mutuels plutôt que dans des ETFs équivalents.

Se couper les cheveux soi-même. (plus facile pour les hommes) Je déteste aller chez la coiffeuse. Je ne suis pas bien à rester immobile ainsi pendant vingt ou trente interminables minutes. Alors je me suis acheté un clipper (lien affilié, des fois que ;-)) spécialement conçu pour se couper les cheveux pas trop courts, soi-même. Non seulement je ne subis plus la torture qu’est pour moi l’attente sur une chaise de coiffure, mais j’économise un montant substantiel chaque année.

Acheter l’ensemble et revendre les parties dont on a pas besoin. J’ai remarqué que les gens qui vendent des trucs sur Kijiji, quand ils ont plusieurs choses à vendre en même temps, même s’ils acceptent de vendre les items séparément, 1) ils sont souvent prêts à baisser le prix significativement pour l’ensemble 2) ils ont + de difficulté à vendre que les autres, possiblement à cause de la confusion perçue par les acheteurs sur ce qui est à vendre, si le prix est par item ou pour l’ensemble, etc.

Anecdote récente: j’avais besoin d’un écran d’ordinateur pour remplacer mon écran brisé. J’ai trouvé une annonce où le vendeur en avait deux identiques à vendre, presque neufs, 200$ chacun. J’ai essayé de négocier 160$, 170$, 180$ (c’est le maximum que je peux payer, c’est ce que j’ai retiré tantôt en m’en venant ici!), mais il a refusé. Je suis généralement assez bon pour négocier et j’ai tenté mes techniques habituelles, sans succès. Pour être honnête, le prix était déjà très bon. Je suis parti et j’ai rappelé 10 minutes plus tard: je suis au guichet, je t’offre 350$ pour les deux écrans, à prendre ou à laisser (il sait maintenant que je mets mes menaces à exécution): il accepte.

J’ai remis immédiatement l’autre moniteur en vente à 225$, un acheteur l’a pris 3 jours plus tard à 200$. Coût de mon achat: 150$. En s’affichant avec deux moniteurs à vendre, l’annonceur s’est probablement aliéné une partie de sa clientèle qui croyait qu’il fallait acheter les deux ensembles car le titre de l’annonce parlait de deux moniteurs. De plus, psychologiquement, il était prêt à me faire un meilleur prix si j’achetais les deux moniteurs. Son prix de départ n’était sans doute pas assez élevé (les gens veulent négocier!) par rapport au prix qu’il voulait obtenir. Des conditions gagnantes, pour moi bien entendu.

Acheter plutôt que louer. On dit souvent qu’il est préférable de louer plutôt que d’acheter, surtout pour un item dont on a pas besoin longtemps ou quand on n’est pas certain d’en avoir besoin longtemps. Cette règle vaut à mon avis surtout pour du neuf. Si vous achetez usagé des items qui n’ont pas tendance à perdre rapidement leur valeur, il peut parfois être plus profitable d’acheter et de revendre plus tard. Exemple: il y a quelques années, je voulais essayer un nouvel instrument de musique: le saxophone. J’étais pas mal certain de vouloir seulement essayer: je me suis d’abord dit qu’une location serait préférable à un achat d’un instrument neuf.

Mais en y repensant, j’ai plutôt opté pour l’achat d’un instrument usagé. Je me suis renseigné pour connaître les marques les plus utilisées dans les écoles de musique. J’ai choisi un instrument Yamaha de bonne qualité et souvent suggéré aux étudiants en musique. Je me suis assuré de connaître sa valeur et que le marché n’était pas inondé de ce modèle. J’ai trouvé l’annonce parfaite, j’ai négocié et j’ai eu l’instrument pour 1000$. Après m’être amusé avec l’instrument pendant près d’une année, je l’ai remis en vente. Ça m’a pris quelques mois à le vendre (je n’étais pas pressé et j’ai attendu d’être le seul à vendre ce modèle au Québec), mais j’ai finalement obtenu 1500$. Mais même si je l’avais vendu 900$, ça m’aurait quand même revenu moins cher qu’une location mensuelle. Bref, pour certaines catégories d’objets qui n’usent pas, acheter usagé vous permet de profiter de ces objets presque gratuitement, à condition que vous ne les accumuliez pas dans votre sous-sol!

Borax, vinaigre, bicarbonate de soude. Je ne suis pas du genre extrême, à tout vouloir faire maison. Mais j’aime développer mes habiletés pour le plaisir et l’acquisition de connaissances. Et par minimalisme, aussi. Mais quand je peux combiner économies, minimalisme et souci de notre environnement, je suis un peu plus motivé. On a d’abord expérimenté un mélange d’eau chaude et de vinaigre blanc pour laver nos fenêtres extérieures. On s’est rendu compte que c’était aussi efficace que le Windex et désormais on lave toutes nos fenêtres avec ça, parfois même le plancher pour un petit nettoyage léger. Quand je suis arrivé à bout de mon petit contenant de nettoyant à dessus de cuisinière, j’ai eu besoin rapidement d’une solution en attendant d’en racheter. Une recherche rapide et j’ai trouvé cette technique avec du bicarbonate de soude et du vinaigre (pas mélangé, l’un après l’autre) : finalement je n’ai jamais racheté du produit en question. Je n’ai pas essayé, mais il parait qu’un mélange de bicarbonate de soude et de borax et quelques autres ingrédients de base peut faire un excellent détergent à lessive ou du liquide à vaisselle. Que le borax et/ou le bicarbonate de soude pouvait déboucher ou nettoyer les conduits de plomberie. Que le borax peut servir d’herbicide. Que les bijoux en argent peuvent retrouver leur lustre grâce à du bicarbonade de soude et un morceau de papier d’aluminium (c’est magique en fait, j’ai failli aller acheter de l’argenterie juste pour pouvoir le faire scintiller!). Avec du vinaigre on peut aussi nettoyer une bouilloire ou une machine à café ou l’utilise comme liquide de rinçage pour le lave-vaisselle et c’est également un bon désinfectant. C’est la revanche des grand-mères. Trois ingrédients, tant d’usages possibles.

Des semences par chères. J’ai commandé cette année cet ensemble de semences (ben oui, un autre lien affilié, mais je vous jure que je n’en parle pas pour plugguer un lien, j’y ai pensé après et je suis curieux de voir si ça peut marcher). Pour 10$, 33 variétés et un tas de graines (je n’ai pas compté pour valider qu’il y en a bien 13,000) :). Beaucoup dans la famille des laitues, épinard, choux. Un peu moins intéressant au niveau des pois, fèves et graines plus volumineuses, car la quantité est moindre que dans les sachets traditionnels. J’ai semé déjà une douzaine de variétés et je suis satisfait jusqu’à présent: le taux de germination est excellent. Il n’y a probablement pas autant de graines par sachet que si vous achetiez les graines séparément, mais pour 10$ plus 5$ de shipping, ça demeure une très bonne affaire.

Et vous, des trucs relativement inédits? Quelque chose qui ferait changement de « conduire moins vite pour économiser de l’essence » ?

 

6 réflexions sur « 59 jours: à la recherche d’idées inusitées pour économiser »

  1. Salut!

    Tu vas rire, mais la plus grande économie est d’avoir une conjointe frugale. J’avais un collègue au travail qui tentait par tous les moyens d’épargner, mais sa copine n’avait pas la même philosophie que lui. Ainsi, ce pauvre type devait nager à contre courant. Pour ma part, j’ai beaucoup de chance à ce niveau. 🙂

    En outre, pour nous, économiser signifie tout faire nous-même: Gérer nos placements, se couper les cheveux, faire le pain, rénover le condo, etc. En somme, c’est un peu comme si on vivait il y a 100 ans.

    Merci pour tes articles que j’adore lire!

    J'aime

    1. Ah oui, j’avoue que les habitudes de consommation du conjoint, c’est crucial. Pour nous aussi, le match est parfait. J’imagine qu’une trop grande différence est non seulement difficile pour les finances, mais éventuellement pour la santé du couple ! Compromis entre temps libre actuel, je ne fais pas tout moi-même, mais je vais augmenter cette partie-là bientôt… je me suis pratiqué à faire du pain et du yogourt grec cet hiver, j’en ferai éventuellement sur une base plus régulière. Je fais même des tomates séchées au gros soleil du Québec 🙂

      Merci de me lire et de passer dire bonjour !

      J'aime

  2. Je fais plein de chose: mes produits nettoyants (vinaigre, eau bic et huile essentielle). Je fais mes produits de beauté (huile végétale et huile essentielle pour le corps, shampoing, savon). Ça coûte moins cher et je sais ce que je mets sur ma peau. J’ai pris les vieilles doudous de ma sœur pour les transformer en débarbouillettes à fesse pour mon minimoi. 3h de surjetteuse et un peu de fil voilà le coût pour 60 débarbouillettes. Je fais la lotion nettoyante pour laver les fesses. J’utilise des couches lavables, des serviettes sanitaire lavable et une diva cup. C’est plus sain pour notre santé et pour l’environnement et pour le porte-feuille.

    J’utilise les plantes pour nous soigner avec d’aller chez le médecin. En modifiant un peu notre alimentation, nous ne sommes presque jamais malade. D’ailleurs, j’ai débuté mon jardin de plante médicinale. Il y en a plus de très jolies, vivaces et qui servent à quelque chose plutôt que d’avoir du gazon complètement inutile et que je dois tondre. Ma tondeuse a moi comme moteur!!! Je fais des tapis de n os vieux vêtements et des lingettes pour nettoyer la vaiselle de nos vieux bas. Je voyage à vélo pour l’épicerie et les commissions, aller reconduire mon plus vieux à la garderie. L’auto est réservée pour quand je vais travailler et que je ne peux pas prendre l’autobus. Je suis abonné aux panier de légumes bios: je n’ai pas à aller à l’épicerie pour les acheter, nous en mangeons plus qu’avant et nous essayons de nouvelles choses qu’on n’auraient pas oser.

    Mon conjoint cuisine beaucoup; pain, lait végétal, craquelins. Nous avons des allergies et une condition médicale qui nous oblige à faire attention à ce que l’on mange. Bonus, nous avons tous les 2 perdus du poid sans trop d’effort. Tous ces trucs m’ont permis de prolongé mes 2 congés parentals, de payer l’auto plus vite et de payer au priver pour les soins qu’a besoin mon enfant plutôt que d’attendre bêtement sur une liste d’attente et perdre de préciseuses années. Et mon conjoint qu est manuel peut réparer tant que c’est réparable. Je pense que ça résume ce que l’on fait pour moins dépenser.

    J'aime

    1. Toutes de bonnes idées et façons d’économiser, c’est un point qui revient souvent, je crois: réparer, faire soi-même ce qui est possible. Je ne sais pas à quel point on fait des économies, mais personnellement je trouve ça enrichissant d’être capable, d’avoir certaines connaissances pour fabriquer, réparer, faire pousser, cuisiner, plutôt que d’acheter ces trucs à l’épicerie ou de faire venir quelqu’un. C’était d’ailleurs un peu le sujet de mon billet sur le fait d’être spécialiste vs généraliste (https://99joursblog.wordpress.com/2017/06/03/55-jours-dexpert-a-generaliste/). Merci d’avoir laissé un commentaire, au plaisir!

      J'aime

  3. Et oui le conjoint fait une différence. Mon ex mari flamber nos payes sous prétexte qu’il avait un gros salaire et un fond de pension. Mais quand arrivait un imprévu, il me demandait de l’argent pour payer parce qu’il n’en avait plus et qu’il avait loader sa marge de crédit et ma carte… J’en était rendue à me cacher de l’argent dans un compte qu’il ne connaissait pas pour avoir un fond de sécurité pour moi. Lorsque j’ai voulu prendre les finances en main et que j’ai imprimer ses papiers de compte en lui disant que 400$ par moi de resto parce qu’il ne voulait pas apporter de lunch, que 400$ de loisirs qui ne rapporte rien était trop, il ne l’a pas pris. Pour lui, le problème était que je ne gagnais pas assez pour son train de vie. Quelques mois après cette discussion, nous divorcions. Pour le mieux car je me suis soudainement retrouvé avec un surplus d’argent ( salaire plus élevé car mes études étaient terminés et moins de dépenses). Par contre, j’ai dû recommencer à preque 0 à 30 ans. Pas facile mais j’y arriverai.

    J'aime

    1. Effectivement, les parcours de vie de chacun est différent et c’est parfois bien malgré nous que nous nous retrouvons dans des situations financières difficiles. Warren Buffet disait que « bien se marier » était le meilleur investissement en réponse à une question. Je n’aurais pas choisi ma conjointe avec ce critère en pensée, mais il est vrai que le succès d’un couple dépend beaucoup des finances et vous n’êtes pas le seul divorce causé par des différences majeures sur la façon de gérer ou dépenser l’argent! Mais bravo pour avoir repris les choses en main, et 30 ans c’était encore jeune. En fait je pourrais dire que de repartir à 0$ à 30 ans, ça me prendrait 13 ou 14 ans pour atteindre mon actif actuel et je serais donc retardé d’un an ou deux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s