40 jours: le CELI et l’argent qui dort

Vous épargnez et l’argent s’accumule dans votre compte chèque. Vous aurez besoin de cet argent bientôt: pour un voyage, ou un gros achat. Ou vous souhaitez simplement conserver une réserve en cas de pépins (excellente idée!). Vous avez donc un 10,000$ dans un compte bancaire. Peut-être avez-vous au moins pris la peine de choisir une banque en ligne, comme Tangerine, qui offre des taux d’intérêt un peu moins horribles (0.8% au lieu de 0.000001% ). Évidemment vous ne voulez pas d’un dépôt à terme, puisqu’il s’agit d’un montant que vous conservez soit pour les urgences, soit pour les projets.

Pourquoi ne pas mettre cet argent dans un CELI?

Dans la mesure du possible, vous ne devriez jamais laisser des investissements ou de l’épargne si vous n’avez pas déjà cotisé au maximum à votre CELI. Même s’il s’agit d’un fond d’urgence. Rien ne vous empêche d’avoir de l’argent 100% liquide dans un compte CELI. Même si vous deviez retirer cet argent (ce qui est simple et sans frais), vous pourrez réinvestir vos droits dès l’année suivante.

Mais à quoi bon mettre dans un CELI de l’argent qui rapporte 0.8% d’intérêts dans un compte courant? Deux raisons:

  1. l’impôt. Évidemment, vous le saviez déjà. Mais si votre taux d’imposition marginal est de 40%, votre 0.8% se transforme en 0.48% effectif. C’est un maigre 48$ par année, mais cette opération vous prendra un gros 5 minutes: ça vous donne un salaire horaire quand même intéressant et ça développe une bonne habitude.
  2. la meilleure raison: parce que ça va permettre à votre CELI de grossir et ce gain, vous le conservez pour toute votre vie.

Concernant le deuxième point, je m’explique. Vous avez 10,000$ que vous voulez conserver en tant que fond d’urgence. Comparons deux scénarios:

Scénario 1. 0.8% d’intérêts dans un compte d’épargne courant

Scénario 2. 0.8% d’intérêts dans un compte d’épargne CELI

Supposons que vous aviez au départ 22,000$ en droits de cotisation au CELI, et que vous n’avez pas contribué encore. Cinq ans plus tard, le scénario 1 est rendu à 49,500$ de droits dans son CELI. Le scénario 2 a profité de 0.8% d’intérêt sur le 10,000$ de contribution dans le CELI et l’épargne est rendu à 10,384$. Le scénario 1 est rendu, lui, à 10,194$ à cause de l’impôt payé. La différence, au-delà du montant plus élevé dans le CELI grâce à l’impôt sauvé, c’est que vous avez désormais des droits de cotisation supplémentaires de 384$ dans votre CELI!

En effet, supposons que vous ayiez besoin de l’argent pour acheter une maison: vous retirez le 10,384$ et vos droits de cotisation au CELI augmentent automatiquement de 10,384$ (n’oubliez pas: ce que vous retirez du CELI, vous pouvez le remettre, incluant le rendement!). Il y a donc 384$ d’investissements supplémentaire que vous pourrez protéger de l’impôt pour le reste de votre vie! Ce montant peut sembler faible, mais sur 40 ou même 60 ans d’investissements, il peut devenir significatif surtout si vous avez plusieurs occasions dans votre vie de faire cette manoeuvre.

C’est de l’argent économisée de façon récurrente (ma façon d’économiser préférée): après un TOUT PETIT effort initial, vous épargnez des dizaines de dollar chaque année!

J’appelle ça « L’Espace-CELI » !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s