3 jours: on ne contrôle pas la frugalité de nos gouvernements

À part de gérer ses finances de façon à miniser ses impôts à payer, il y a peu de façons d’économiser au niveau des dépenses que font, en notre nom, les différents palliers de gouvernement.

Et autant le phénomène du voisin gonflable est bien documenté et discuté, je remarque un phénomène similaire de la ville gonflable.

La ville gonfable se dote d’un paquet d’équipements dont l’utilité est parfois discutable. Les terrains de soccer, c’est bien, mais un terrain de soccer intérieur majestueux avec des arches en bois?

 

Un stade de soccer à 16 millions $ pour du sport amateur. C’était vraiment nécessaire?

Je vais parler de Québec, car je connais bien, mais j’imagine que c’est semblable ailleurs. On peut alors penser au Centre Vidéotron, futur gouffre financier, éléphant blanc en devenir. (À Montréal, vous avez évidemment encore le toit du stade à payer). J’adore la promenade Champlain qui a été emménagée le long du fleuve. Mais on a maintenant des dizaines de kilomètres de parc linéaire. Est-ce nécessaire d’investir encore des millions (130 millions pour la phase III du projet d’ici 2021)?

J’habite une minuscule rue en U qui fait 100 mètres. Chaque année, on vient peindre des lignes de séparation sur la chaussée. Pour les 10 voitures qui y passent chaque jour, on a-t-on vraiment besoin?

Des équipements encore bons sont souvent rénovés pour les mettre au goût du jour. Mais quand on parle de toilettes publiques, est-ce bien nécessaire? Je m’en fiche un peu que les carreaux de céramique font années 1980.

Lors d’une ballade à vélo, j’ai vu des employés souffler des brindilles parsemées en partie sur la chaussée provenant d’herbes qu’ils venaient de couper en bord de route. On ne pouvait pas attendre que le vent s’en occupe? On parle d’une quantité similaire à ce que ma tondeuse envoie dans la rue quand je passe près de la bordure de trottoir.

Combien de fois je vois du déneigement inutile en hiver (alors qu’au contraire, ils échappent le déneigement quand il est crucial), quand la neige adhère bien au sol et que le soleil va se charger du reste.

Bref, parfois, on aimerait pouvoir demander à nos villes d’être plus frugales et intelligentes dans ses dépenses. Histoire de limiter la hausse continuelle de mon compte de taxes municipales.

Publicités

5 réflexions sur « 3 jours: on ne contrôle pas la frugalité de nos gouvernements »

  1. Les femmes mènent le monde… elles veulent que tout brille, tout décorer… entre le far west et aujourd’hui on avait trouvé un juste milieu il me semble.
    Ça et tout le monde veut sa part du gâteau!

    J'aime

  2. En même temps il ne faut pas confondre les arbres avec la fôret.

    A ce que je sache souvent les institutions changeaient l’entiereté des fluorescent dans un immeuble parce que c’est moins cher de changer tout en même temps, y compris ceux qui marchent encore, que d’employer quelqu’un qui passe son temps à se promener pour aller changer ceux qui brisent. On pourrait de se point de vue blamer le fait de changer des trucs qui marchent déjà, mais sans avoir le portrait complet.

    Je pense qu’on sous-estime souvent la complexité des tâches à accomplir et de la valeur des services à la collectivité, malgré leur inefficacité versus le coût d’option de leur absence ou de leur gestion par le privé.

    Ceci n’excuse pas l’incompétence ni la corruption. Mais je suis d’opinion qu’on doit viser l’amélioration des institutions et de la rendition de compte plutôt que leur abolition. C’est moins vendeur comme idée, mais je pense plus rentable à long terme…

    J'aime

    1. Oh ce n’était pas un hymne à la privatisation, loin de là. On est nous-même de gros utilisateurs des trucs publics: parcs, bibliothèques, spectacles gratuits offerts dans notre quartier par la ville, etc.

      Je parle davantage de l’exagération et du gaspillage. Les choses tendent à s’améliorer.. Jadis on passait la tondeuse entre les autoroutes. Depuis ils ont aménagé à la plupart des endroits des graminés ou planté des arbres (pour couper le vent, probablement pas pour éliminé la tondeuse) et ils ne dégagent que les premiers mètres. Mais je ne comprends vraiment pas l’utilité d’une ligne jaune dans une ruelle de 200 mètres, ni que des employés soufflent trois ou quatre brindilles d’herbe. Ah et par chez-nous à Québec, la mode est à élargir des autoroutes. Ou à vouloir construire un nouveau pont (histoire que plus de gens puissent aller vivre loin, ce qui va nécessiter dans 50 ans un nouveau pont j’imagine).

      J'aime

      1. Je ne voulais te prêter d’intentions à ce sujet!

        C’était un commentaire assez général. Mais je trouve que plusieurs personnes confondent l’abolition du gaspillage avec l’abolition des structures.

        C’est un discours payant pour les démagogues. Les mêmes d’ailleurs qui réclament un nouveau stade, un nouveau pont, ou une nouvelle équipe de baseball… C’est pas comme si c’est eux qui vont payer en bout de ligne. Et ils se foutent pas mal de la réelle utilité de la chose. Du moment qu’ils sont ré-élu ou qu’ils ont leur côte d’écoute…

        Je pense que la solution c’est de pousser pour des méchanisme de transparence où les gens vont avoir des comptes à rendre.. mais bon. C’est une autre histoire!

        J'aime

  3. Ou je demeurais jusqu’à tout récemment, sur une route provinciale, je trouvais ça aberrant… À toute les années ils repeignaient les lignes (oui, elles étaient effacés) mais à toutes les années une semaines ou deux après ils venaient boucher les nids de poules et réparer la chaussée alors les nouvelles lignes se trouvaient effacés. Et à chaque automne ils ajoutait des roches (de la gravel) en bordure de rues que la charrue ce faisait un plaisir d’envoyé sur notre gazon. S’il l’aurait mis au printemps elle aurait eux le temps de se taper et aurait rester plus en place. Et à toute les années nous et nos voisins perdions un temps incalculable à enlever ses roches de notre gazon. Je suis tellement contente d’être déménagé quand j’y repense.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s