39 jours: mon budget et mon plan de réduction des dépenses si les choses ne se passent pas bien

Voici mon budget actuel, ainsi que des réductions possibles si jamais les choses se mettaient à mal aller, par exemple, la bourse s’écroule ou l’inflation explose à coups de 10% par année. Les postes de dépenses en caractères gras sont entièrement assumés par moi dans le couple, le reste est partagé et je rapporte ma moitié. Continuer à lire … « 39 jours: mon budget et mon plan de réduction des dépenses si les choses ne se passent pas bien »

40 jours: le CELI et l’argent qui dort

Vous épargnez et l’argent s’accumule dans votre compte chèque. Vous aurez besoin de cet argent bientôt: pour un voyage, ou un gros achat. Ou vous souhaitez simplement conserver une réserve en cas de pépins (excellente idée!). Vous avez donc un 10,000$ dans un compte bancaire. Peut-être avez-vous au moins pris la peine de choisir une banque en ligne, comme Tangerine, qui offre des taux d’intérêt un peu moins horribles (0.8% au lieu de 0.000001% ). Évidemment vous ne voulez pas d’un dépôt à terme, puisqu’il s’agit d’un montant que vous conservez soit pour les urgences, soit pour les projets.

Pourquoi ne pas mettre cet argent dans un CELI?

Continuer à lire … « 40 jours: le CELI et l’argent qui dort »

41 jours: l’indépendance financière pour prendre des risques

Il y a quelques années, une étude du magazine économique Quartz (en anglais, mais voici un article en français qui reprend le même thème) statuait, en gros, que les entrepreneurs n’ont rien de particulièrement spécial au niveau de leurs habiletés ou de leur personnalité, mais que leur point commun est qu’ils viennent de milieux familiaux aisés. Je mettrais un bémol: je crois qu’il faut des habiletés et une personnalité particulière, seulement, ces traits ne sont pas particulièrement rares. Un tas d’entre nous ont ces traits, et pourtant, on travaille pour quelqu’un d’autre.

Continuer à lire … « 41 jours: l’indépendance financière pour prendre des risques »

42 jours: des FNB fiscalement avantageux

Il y a deux jours, j’ai parlé d’un portefeuille minimaliste, basé sur trois FNB. Minimaliste il est, mais il y a moyen de faire encore mieux dans certains cas. Après être parti à la chasse au dizièmes de pourcentage de frais de gestion qui bien qu’en apparence, nous l’avons vu, permet de faire de grandes économies, je m’attaque ici à des fractions de pourcentage d’impôt payé parfois inutilement.  Continuer à lire … « 42 jours: des FNB fiscalement avantageux »

43 jours: c’est quoi, la retraite anticipée au fond?

Les Riche Relax ont atteint leur objectif ultime: ils sont désormais retraités!

Mr. Riche Relax apporte deux réflexions intéressantes. La première concerne la façon d’utiliser leur temps libéré par leur retraite anticipée, qu’ils veulent consacrer en bonne partie à passer du temps en famille, à prendre soin de leurs enfants et partager avec eux ces précieux moments qu’est la jeunesse dans la vie d’une personne. Est-ce un projet complètement différent de ceux qui visent une retraite anticipée pour, par exemple, voyager?

La seconde évoque la définition même de « retraite ». Si je prends un contrat de temps en temps, suis-je retraité?

En commentant sur l’article, j’en suis venu à réfléchir à nouveau sur ce gros problème qui me poursuis depuis le début de mon projet: c’est quoi, au juste, que je vise? L’indépendance financière? La retraite? Voyons voir.

Continuer à lire … « 43 jours: c’est quoi, la retraite anticipée au fond? »

44 jours: un portefeuille d’investissement minimaliste

On connait les règles de base: vivez frugalement, économisez et investissez jusqu’à ce que vous ayiez de 25 fois à 33 fois les revenus annuels requis pour obtenir votre indépendance financière. Et limitez les frais de gestion.

Dans cet article, je m’adresse à ceux qui ne s’y connaissent pas beaucoup en investissement via une plateforme de courtage en ligne et qui veulent apprendre à investir dans des fonds négociés en bourse (FNB ou ETF), soit parce que c’est leur premier investissement, soit parce qu’ils utilisent présentement des fonds mutuels et qu’ils souhaitent réduire les frais de gestion.

Pour les habitués à la bourse, vous n’apprendrez probablement rien, alors voici une citation:

« Si vous prêtez 20$ à quelqu’un et que vous revoyez plus jamais cette personne, ça aura valu la peine! » — auteur inconnu

Continuer à lire … « 44 jours: un portefeuille d’investissement minimaliste »

45 jours: frugalité et indépendance extrême

J’ai lu en fin de semaine un dossier intéressant dans le journal de Québec: cet homme, Lucas Besse-Dicaire, vit dans la forêt depuis 5 ans. Avec des dépenses de 50$ par année, on pourrait qualifier sa démarche de frugalité extrême. Il suffirait d’un portefeuille d’environ 1500$ pour vivre avec ce niveau de dépense. Continuer à lire … « 45 jours: frugalité et indépendance extrême »